[35xxxv] la surprise que je n’espérais même pas

Voilà bien longtemps que je n’avais pas écouté un album du début à la fin en me disant à chaque chanson (sauf une, évidemment): P*TAIN MAIS C’EST TROP BIEN! T_T Avec frissons dans le ventre, décharge qui remonte le long du diaphragme et tout et tout. Je ne m’attendais quasiment plus à un éventuel coup de cœur musical, excepté pour une chanson par ci par là, extraite d’un album bien sympathique, mais pas au niveau que j’aurais espéré. Mais c’était évidemment sans compter sur les One Ok Rock. Suis-je bête, j’aurais dû me douter qu’ils n’allaient pas me laisser dans ce vide intersidéral, et qu’ils allaient voler au secours de mon cerveau en manque de sensations musicales. Parce qu’aujourd’hui est sorti leur nouvel album, intitulé « 35xxxv ». Cet album, je l’aime, c’est simple. J’entends déjà les commentaires disant qu’ils se sont américanisés, que ce n’est plus pareil,… Ce à quoi je répond: FAUX!!! Déjà, il me semble quand même que ce groupe était dit « américanisé » depuis ses débuts, et ce qui les rendait uniquse, c’est qu’ils avaient réussis avec succès à s’inspirer de nos amis d’outre-atlantique, tout en gardant leurs pattes bien ancrées dans le Japon.

Et d’album en album, ils n’ont fait que progresser (« selon moi », si vous voulez). Au niveau musical, au niveau vocal, sur les arrangements, … Et cet album n’échappe pas à la règle. J’avais pourtant plusieurs craintes:

1) leur précédent album « Jinseixboku » étant un petit bijou, confirmé par une tournée internationale s’il vous plait, on pouvait s’attendre à un nouvel album qui aurait semblé plus fade comparé à celui là

2) Ils auraient pu se reposer sur leurs acquis, vue que pour eux ça marche crescendo, et nous pondre un très bel album, mais sans rien y rajouter de particulier

3) tomber dans le « facile » comme pas mal d’artistes, et prendre un virage électro (horreur)

QUE NENI!!! Ils m’ont bluffée sur tout les points (en même temps ça ne m’étonne pas)
Le virage ne fut pas électro, mais plus métal, et ça, et ça, ben ça me plait beaucoup! Mais alors beaucoup! Voix et guitares saturées juste comme il faut. Le plus fort, c’est qu’ils ont su garder aussi leur rock à eux (désolée pour les déçus, mais on reconnait parfaitement la patte OOR sur cet album, ne dites pas le contraire). Il y a juste une chanson à la « keskelfoulàcellelà » (il s’agit de Paper Plan). Pas compris le délire, mais si elle est là j’imagine que ce n’est pas pour rien vu le travail qu’on entend sans peine à la préparation de cet album.

Et puis petit clin d’œil : la ballade de l’album « Heartache » a la même recette que les autres ballades des précédents albums: des paroles très simple sur une musique très sympa, mais qui restera en dessous du niveau des autres chansons. Toutes les ballades de OOR me font cet effet là. Ce qui est plutôt amusant puisqu’en général, sur les albums d’autres artistes qui bougent bien, j’ai tendance à aller chercher la ballade en sachant que je vais la préférer au reste.

Vous l’aurez compris, cet album est une perle. J’aime quand les artistes essaient de nouvelles choses, poussent encore plus loin leur style.

Un grand merci à eux pour ce régal, mes oreilles vous saluent bien bas.

Tracklist: One Ok Rock  35xxxv (7ème album)

1) 3xxxv5

2) Take me to the top

3) Cry out

4)Suddenly

5) Mighty Long Fall

6) Heartache

7) Memories

8) Decision

9) Paper Planes (featuring Kellin from Sleeping with Sirens)

10) Good Goodbye

11) One by One

12) Stuck in the middle

13) Fight the night

Publicités